eFarmz

Le régime FODMAP, un mal pour un bien

Avez-vous déjà entendu parler des régimes FODMAP ? C’est un régime naturel qui a été développé en Australie il y a quelques années et qui est reconnu comme efficace par tous les gastroentérologues du monde depuis un peu plus de 1 an pour apporter une solution au syndrome de l’intestin irritable (SII) aussi appelé syndrome du côlon irritable. D’après les études scientifiques, cette solution pourrait aider entre 68 et 76% des personnes atteintes du SII.

Tout d’abord le syndrome de l’intestin irritable c’est quoi ?

Le SII c’est un trouble fonctionnel de l’intestin qui touche près de 20% de la population mondiale. Les personnes diagnostiquées ont souvent moins de 45 ans et les femmes sont plus concernées par ce syndrome que les hommes.

Ce trouble digestif est encore aujourd’hui difficile à établir chez un patient dû à l’absence de test médicaux pouvant servir à réaliser un diagnostic. Pourtant, c’est un véritable handicap pour les personnes concernées car le SII est responsable de gaz, de ballonnements, de diarrhée, de constipation ou bien de crampes abdominales.
La cause de ce syndrome est encore inconnue mais de nombreuses hypothèses ont été portées sur les facteurs environnementaux et psychologiques mais aussi génétiques. Pour essayer de réduire au maximum les symptômes afin de faciliter la vie des patients, une diète a été pensée par des chercheurs : le régime FODMAP qui s’avère être une solution dans la plupart des problèmes digestifs.

Mais les FODMAP c’est quoi ?

FODMAP c’est un acronyme pour le terme anglais : Fermentable Oligo-, Di-, Mono-saccharides And Polyols. Autrement dit ce sont tous les glucides (sucres) qui ne sont pas bien absorbés par l’intestin grêle et qui se retrouvent dans le côlon. Là-bas, les glucides vont stagner et fermenter et les bactéries vont s’en servir comme nourriture ce qui provoque des inconforts digestifs comme des flatulences, des crampes ou encore des diarrhées.

Dans notre alimentation quotidienne, de nombreux aliments sont riches en FODMAP mais ils sont aussi importants pour notre santé comme par exemple les fruits et légumes. Il faut donc bien comprendre que ces aliments ne sont pas dangereux pour notre santé mais peuvent causer des désagréments digestifs chez certaines personnes.

Ainsi dans les sucres causant problème, on retrouve le lactose dans les produits laitiers ; les fructanes dans le chou, le blé, l’ail, l’oignon ou encore les pastèques ; les galactooligosaccharides (GOS) dans les légumineuses ; les polyols comme le maltitol ou le sorbitol que l’on retrouve dans les chewing-gums sans sucre. Enfin les aliments où le fructose est plus important que le glucose sont aussi des FODMAP et cela comprend : le miel, les jus de fruits, les pommes, les poires, les mangues, le sirop d’agave…

Oui mais alors, me direz-vous, cela commence à faire beaucoup de choses à éliminer de notre alimentation et ce n’est pas chose facile ! C’est exact ! C’est pour ça que pour les personnes concernées par ce syndrome, il faut tout d’abord se tourner vers des aliments libres de tous ces sucres comme les bananes, les baies, les agrumes, les protéines animales (viandes, poisson et œufs), le pain sans gluten, les haricots verts, la patate douce, la courge et le lait d’amande… Ceci n’est bien sûr qu’un extrait d’une liste beaucoup plus exhaustive d’aliments. La deuxième solution est d’adopter un régime FODMAP en étant suivi par des professionnels de santé comme des nutritionnistes et des gastroentérologues.

Le régime FODMAP

Il faut bien comprendre que le but du régime FODMAP n’est pas de perdre du poids. En effet cette solution est appelée régime seulement car il y a des restrictions alimentaires. Mais le but ultime de cette diète médicale est de trouver le/les aliments qui pourraient être responsable(s) du syndrome du côlon irritable.

Ainsi le régime FODMAP consiste à retirer tous les aliments qui contiennent trop de ces sucres que l’intestin grêle n’absorbera pas et ce, pendant 2 à 6 semaines : c’est la phase d’élimination. Durant cette phase on observe ainsi le changement des symptômes jusqu’à leur disparition complète.

Une fois disparus, on peut passer à la phase de réintroduction. C’est à dire que chaque semaine on va réintroduire dans l’alimentation un des aliments que l’on avait supprimés afin de voir la réaction de notre système digestif face à cet aliment. Si aucun symptôme ne se fait ressentir au cours de la semaine, on peut passer à un autre aliment la semaine d’après et ainsi de suite. L’objectif est donc de découvrir par élimination le sucre responsable des troubles digestifs chez le patient pour permettre une réintroduction de tous les autres aliments dans l’alimentation car ils sont nécessaires au corps.

 

Pour conclure, le régime FODMAP est très utile aujourd’hui pour résoudre de gros problèmes de troubles digestifs. Mais ce n’est pas un régime à faire sur du long terme si l’on veut éviter des carences de certains nutriments. Le régime FODMAP est souvent relié au régime sans gluten dû aux symptômes assez similaires. Ainsi il est probable que les personnes souffrant de SII soient également intolérantes au gluten et donc, adopter le régime sans gluten pourrait grandement améliorer leur quotidien.

Partager
eFarmz

Vous n’avez pas encore de produit dans votre panier

eFarmz

Nous avons besoin de votre code postal ainsi que de la date désirée

Identifiez-vous
Mot de passe oublié ?
Ou
Se connecter avec Facebook Se connecter avec Google
Chargement...