eFarmz

Le lactose, ami ou ennemi ?

Vous rappelez vous l’époque où l’on disait que les produits laitiers étaient nos amis pour la vie ? Aujourd’hui cela semble être remis en question. En effet, on entend de plus en plus souvent qu’il faut arrêter ou réduire la consommation de produits laitiers car cela est mauvais pour la santé. Avec tous ses avis qui divergent, on ne sait plus quoi penser… Le lait est-il vraiment si mauvais qu’on le prétend ? Quels problèmes peuvent apparaître suite à la consommation de produits laitiers ?

Tout d’abord, qu’est ce qui a remis en question les bienfaits du lait ?

Les problèmes digestifs sont dûs à plusieurs composants du lait qui sont mal absorbés dans l’intestin grêle: le lactose et les protéines.

Le lactose est le sucre présent naturellement dans le lait. Il permet d’apporter de l’énergie à l’organisme assez rapidement. Pour être correctement absorbé, le lactose a besoin d’être dégradé en glucose et galactose par une enzyme appelée la lactase. Si le lactose n’est pas bien dégradé il va aller directement dans le côlon et fermenter ce qui est responsable de ballonnements, de gaz, de crampes…

Les protéines du lait, tel que la caséine et la bêta-lactoglobuline, sont également difficiles à digérer et sont pro-inflammatoires. Pour les personnes sensibles, elles peuvent donc déclencher des maladies inflammatoires tel que de l’eczéma. Étant des protéines actives, elles peuvent accélérer la multiplication des cellules ce qui peut devenir un problème dans le cas de cancer.

Quels problèmes de santé sont causés par les produits laitiers ?

Deux grands soucis de santé ont été établis : les allergies et les intolérances. Même si les symptômes sont très similaires, il est important de les différencier car leur impact va être complétement différent.

Les allergies sont dues à la consommation des protéines du lait qui déclenchent une réaction de la part de notre système immunitaire. Les protéines du lait sont détectées comme corps étrangers par l’organisme qui va donc créer des anticorps afin de les neutraliser. Cette réaction va provoquer des inflammations de l’intestin ce qui va créer des troubles digestifs. Dans ce cas-là, il est nécessaire de supprimer tous les produits laitiers de l’alimentation

Les intolérances sont dues à une réaction de l’organisme au lactose. Cette réaction se justifie par un nombre trop faible de lactase dans le corps. Le lactose n’est donc pas correctement dégradé et cause des troubles digestifs dans le côlon. Dans ce cas-là, la consommation des produits laitiers n’est pas un souci, il suffit juste d’en réduire un peu la consommation pour éviter tout désagréments.

Pourquoi y-a-t-il des disparités sur la consommation des produits laitiers dans le monde ?

Le lait est le premier aliment que nous ingérons à notre naissance. A cette période de la vie, il est très rare que les enfants aient des problèmes digestifs suite à la consommation de lait. En effet, la lactase est à son taux maximal chez les nouveau-nés et ce jusqu’à l’âge de trois-quatre ans. Une fois adulte, la lactase n’est plus qu’à 10% de sa valeur initiale car l’alimentation est variée et sa fonction est moins utile.

Cette diminution de la lactase est très variable en fonction de la population même si aujourd’hui 75% de la population est intolérante au lactose. Ces variations sont dues au patrimoine génétique des populations qui s’est adapté au type d’alimentation : ainsi les Asiatiques, peu consommateurs de produits laitiers, ne supportent pas le lactose alors que les Européens occidentaux peuvent consommer de plus grosses quantités sans ressentir de symptômes digestifs.

Que faut-il consommer pour éviter les désagréments ?

Aujourd’hui, les nutritionnistes conseillent de consommer 800mg de calcium par jour pour répondre au besoin du corps. La bonne nouvelle pour les personnes allergiques aux produits laitiers, c’est qu’il existe de nombreuses autres sources d’aliments qui sont de très bonnes sources en calcium. On pense principalement à la famille du chou contenant beaucoup de calcium et qui a une excellente biodisponibilité de 50 à 60 %. Il y a également les fruits secs ou fruits à coque comme l’amande ou encore les herbes aromatiques comme le thym ou la cannelle. Enfin, pour remplacer le lait, on peut également opter pour des laits végétaux ou de la matière grasse végétale.

Pour les personnes intolérantes au lactose qui peuvent continuer de consommer des produits laitiers, il est préférable d’opter pour ceux qui sont pauvres en lactose comme les fromages affinés. Les yaourts peuvent également être consommés sans soucis car les ferments lactiques présents aident à une meilleure digestion.

Mais alors, les produits laitiers, bon ou mauvais ?

L’avis reste partagé en fonction de la situation de chaque personne.

Si, notre organisme est capable de digérer le lait sans désagréments, alors l’éliminer de notre élimination n’est pas nécessaire d’autant plus que le lait est une source de nombreux nutriments : protéines, calcium, vitamine B…

Pour les autres personnes, il a été prouvé que supprimer les produits laitiers de l’alimentation permettait de se sentir mieux. Il vaut donc mieux trouver des alternatives afin de combler les besoins de calcium par d’autres aliments.

Partager
eFarmz

Vous n’avez pas encore de produit dans votre panier

eFarmz

Nous avons besoin de votre code postal

Identifiez-vous
Mot de passe oublié ?
Ou
Se connecter avec Facebook Se connecter avec Google
Chargement...